Comment est né Potager City ?

Potager City est en 2007 lors d’un repas de famille. Avec mon frère, nous avons eu l’idée de faire redécouvrir le goût des fruits et légumes.

Souvenez-vous de votre première vente…

Impossible d’oublier. C’était un samedi après-midi, on venait de lancer le site et j’appuyais sur F5 toutes les 5 minutes. À 16 heures, nous avons eu notre première transaction de 15 euros. J’ai tout de suite appelé mon frère : l’aventure commençait !

Quels sont vos objectifs e-paiement ?

La première chose est évidemment la sécurité. On souhaite que nos clients soient rassurés lorsqu’ils tapent leur numéro de carte bancaire en ligne. La seconde est la fiabilité : il faut absolument absorber les pics d’activité et éviter les problèmes lors du paiement.

Votre rêve pour la suite ?

Se diversifier. On aimerait développer d’autres produits comme le fromage ou la viande. On cherche également à se positionner sur les nouveaux moyens de paiement sans contact, avec mobile. On espère qu’Ingenico sera là pour nous accompagner sur ce nouveau challenge.

En direct de l'e-shop Potager City

Potager City gagne
en performance

Comment proposer une expérience de paiement sans faille pour séduire et fidéliser les consommateurs ? La jeune entreprise s’appuie sur la stabilité d’Ingenico ePayments afin de sécuriser ses transactions en ligne et de faire face aux pics d’activité en toute sérénité.

Miser sur une plateforme fiable
  • Une expérience d’achat sécurisée pour rassurer les consommateurs
  • Des moyens de paiement enregistrés pour des paiements par abonnement et ainsi fidéliser les clients
  • L’absorption des pics d’activité pour éviter de perdre des transactions en ligne lors des jours d’affluence
Miser sur une plateforme fiable